On peut lire, dans le magazine municipal de Janvier 2019, les vœux du maire, la présentation de la "bibliothèque de demain", un dossier sur la future "réserve communale de sécurité civile", l'annonce de la double enquête (SCOT&PDU) portée par Orléans Métropole, un portrait de Léna Aubin, jeune pompière olivetaine, etc... Et, dans une colonne de la page 5, un court article sur la Zac de la Vanoise. Il y est signalé que l'étude d'impact est à la fois toujours en cours d'élaboration et disponible sur le site de la ville. Pour cela, allez sur http://www.olivet.fr/fr/zac-de-la-vanoise

Vous trouverez -ci-dessous un court extrait de ce document:

La zone aménagée répondra aux orientations nationales et locales :

  • urbanisation des « dents creuses »
  • préservation des terres agricoles
  • création d’équipements publics ou d’intérêt collectif au plus près de la population et à proximité d’équipements existants (collège, EHPAD)

L'étude d'impact est en cours d'élaboration. 

L'étude a pris en compte les grands enjeux en matière d'eau, de pollution des sols, d'impacts paysagers, de démographie, de circulation, d'environnement humain et de biodiversité.

Elle a été présentée aux Olivetains lors d'une réunion publique en novembre 2018 qui a permis de définir les enjeux du site et de comprendre l'impact potentiel du projet sur l'environnement, tant naturel qu'humain. 

À la suite des échanges en réunion publique, il a été décidé d'approfondir l'aspect circulation et qu'en conséquence une étude de circulation va être relancée.

Le mieux, bien sûr, est de télécharger le document qui décline l'étude menée par l'agence QHSE Centre Val de -Loire de la SOCOTEC pour le compte de la commune d'Olivet. La procédure d'une ZAC et l'objectif de l'étude d'impact y sont précisés. Les divers enjeux sont listés ainsi que les mesures à prendre en phase de préparation et d’aménagement.

On y découvre aussi l'étude de circulation amorcée par le cabinet IPROCIA, les évaluations et comptages de véhicules et les schémas de circulation actuellement envisagés. Ils sont, apparemment, au nombre de 3... mais leur présentation mène à comprendre que c'est le troisième qui tient la corde, celui qui préconise un "axe traversant" entre la rue du Général de Gaulle et la rue de la Vallée.

Cela dit, il semble que nombre de riverains actuels ou de voisins de la future ZAC soient réservés par rapport à cet aspect-là de la voirie future, voire hostiles.

C'est sans doute cela qui, à l'issue de la réunion publique du 25 novembre dernier, a mené au lancement d'une nouvelle étude.

Olivet Mag recommande vraiment à ses lecteurs d'aller découvrir (s'ils ne l'ont pas déjà fait) ces documents sur OH Le magazine d'Olivet.

Mais on peut aussi se faire une idée de la manière dont les choses avancent -ou pas) à partir du témoignage qu'a bien voulu nous adresser une personne qui a participé au groupe de travail ZAC Vanoise

« ZAC La Vanoise », un nom qui m’a fait rêver sur l’avenir de mon quartier et sur la démocratie participative…C’est ainsi que je me suis inscrite au groupe éphémère ad-hoc.

La première réunion, en marchant aux abords du site, a eu lieu en décembre 2017, lors d’une matinée très froide avec une vingtaine de participants dont presque un tiers de la mairie : Monsieur le Maire, des conseillers et du personnel. La plupart des olivétains présents étaient des riverains comme moi.

Monsieur Belouet a présenté, au fur et à mesure  de la marche, les principales idées sur l’implantation (à l’aide d’un plan du site) :

  • École élémentaire et crèche du même coté que le CES

  • Une maison médicale vers la rue de la Vallée

  • 120 logements (maisons individuelles et appartements) dont 20% au moins de logements sociaux dont aucune maison, aux abords de celles déjà existantes, ne dépasserait la hauteur du faîtage

  • Une rue Nord-Sud reliant les rues Général de Gaulle et la rue de la Vallée et une autre qui prolongera la nouvelle ruelle Dame Jeanne jusqu’à la rue de Navrin

  • Une rue d’accès vers l’intérieur de la ZAC

  • Des nombreuses allées piétonnes sans signaler lesquelles

  • La sauvegarde d’une partie des arbres présents.

A la fin du parcours, sur place, j’ai sollicité Monsieur Belouet pour faire colmater des trous, sur à peu près 2m, sur le sentier piéton qui débouche en face du CES et sur lequel  il est difficile et dangereux de marcher le soir. Devant tous, il a demandé au personnel présent de s’en occuper et d’envoyer sur place un camion avec du calcaire

Très peu de réunions ont suivi cette première, réunions dans lesquelles on a beaucoup discuté et notamment refusé l’idée de l’ouverture d’une rue Nord-Sud en proposant diverses possibilités…Pourtant une Assemblée générale, ouverte à tous, a eu lieu le 22 novembre 2018, sur le même plan, pour rendre compte des décisions, les mêmes proposées par Monsieur Belouet en décembre 2017 !

Si c’est cela la démocratie participative à Olivet, alors sans moi.

A la fin de l’Assemblée j’ai interpellé Monsieur Belouet sur le travail promis (apport du calcaire) sur la fin de l’allée piétonne…d’abord il a dit ne rien savoir, puis en lui rappelant plein des détails, il a reconnu et s’est engagé à le faire faire…

Bientôt 2 mois seront passés et toujours rien.

Une année des discussions sur l’aménagement de la ZAC et pas de changements...

Voilà mon avis sur la qualité éphémère de la démocratie participative à Olivet.

Isabel Oberreuter

C'est là, un point de vue, une opinion... parmi d'autres.

Olivet Mag avait déjà proposé un article  sur ce sujet Vanoise... Du Clos à la ZAC le 16 janvier 2018

A SUIVRE!

 

Retour à l'accueil