L'association "Agir pour l'Environnement" incite à développer l'agriculture biologique pour ses vertus d'assainissement de l'eau traversant le sol avant de descendre dans les nappes phréatiques que nous pompons et devons dépolluer ... de nos pollutions avec tous les biocides du commerce (herbicides, fongicides, insecticides, limacides, raticides ...).

La Métropolisation de l'AgglO d'Orléans nous fait prendre conscience qu'autour de la grande ville, il y a des marges avec des friches assainies naturellement de puis le temps et des parcelles en agriculture conventionnelle polluante, mais transformable en agro-écologie en quelques années, pour alimenter en produits biologiques les écoles, les maisons de retraite, les restaurants d’entreprises, les hôpitaux de la grande ville... Les circuits courts sans intermédiaires et sans longs transports seraient optimisés sans aucune contrainte.

Qu’est-ce qu’on attend alors ? Que la FNSEA accepte de reconnaître cette autre agriculture et ne l’empêche pas de se développer ? Sa direction se renouvelle, on peut rêver ! Que les élus cessent leur posture prétendant qu’ils ne peuvent intervenir pour aider à réorienter l’agriculture dans le sens souhaité par tant de leurs électeurs et électrices désireux d’une meilleure alimentation pour leurs enfants ? Que les circuits économiques courts se créent, qui éviteraient les intermédiaires, les cumuls de taxes, les frais de transports longs et dégradant les produits frais ?

Les citoyens de Saint-Jean de Braye ont fait échouer le projet de destruction  d’une zone agricole qu’une grande surface commerciale voulait bétonner et bitumer en amont 'd’Orléans au risque d’augmenter l’ampleur d’inondation du Val de la Métropole!

Si la  ZAP d'Olivet située près de nos forages d’eau potable, doit rester en agriculture conventionnelle avec pesticides, combien de temps les riverains accepteront-ils les épandages derrière leur clôture et d’en respirer des produits dont de nombreux agriculteurs ont été les « Phyto-victimes » ?

Alors, vive « la Bio pour tous » …  sur toute la métropole comme Red l’illustre avec humour dans cet ouvrage citoyen.

"L'agriculture traverse une crise sans précédent. Tous les deux jours, un paysan met fin à ses jours. L'eau, l'air, les sols sont pollués par des intrants chimiques et autres pesticides. Malbouffe et maltraitance animale sont banalisées. Cette situation dramatique n'est pourtant pas une fatalité. Aux quatre coins du territoire, des initiatives fleurissent et apportent la preuve de la vitalité d'une transition agricole et alimentaire que les responsables politiques s'acharnent à ne pas soutenir.

Nous avons décidé de publier un livre titré « La bio pour tous » illustré par Red ! mettant en lumière ces multiples initiatives.
Loin d'une vision anxiogène, les deux auteurs dressent un état des lieux lucide et optimiste, engagé et plein d'espoir. En une cinquantaine de dessins humoristiques et textes sarcastiques, le dessinateur Red ! et Stéphen Kerckhove d'Agir pour l'Environnement, signent un livre qui met en avant l'incroyable effervescence d'une agriculture en transition."

Le Gamo vous propose de participer au financement de ce beau projet pour amortir le coût induit par sa publication et baisser le prix de vente à 6€ pour qu'il soit accessible au plus grand nombre !

Cliquez ici pour accéder au site 

 

De nombreuses alternatives fleurissent aux quatre coins du territoire, à Olivet et dans la région :

Ces initiatives dessinent les contours d'une transition agricole et alimentaire bien engagée... et méritent d'être connues par le plus grand nombre !

 

Retour à l'accueil